Catherina avait mis sa belle robe
Pour danser au bras de l'homme

iIs ont tourné toute la nuit sur la piste
Aujourd'hui il s'en souvient l'accordéoniste

iI revoit deux ombres s'aimer tant et tant
Il revoit la foudre emporter les amants

Dans un ailleurs où les roses de l'été
Ont été assombries par les meurtriers

Cachés dans les tranchets froides et sombres
Dernier refuge pour passer la zone

Mais catherina a laché la main de son aimé
Elle est partie seule dans le passé

Voulant retrouver la musique d'antant
Et les bras de son bel amant

Tombé dans une flaque d'eau boueuse
Il est parti loin dans les cieux

Depuis tous les jours accordéoniste
Joue un petit air triste la fleur au fusil

Dernière chance pour revoir la paix
Trôner en maitresse femme sur terre

C'était naguère où les cigales chantaient
D'étranges tristesses dans un bruit d'aile

Mais tout à brulé tout arraché
Même les saisons bleutées

Contemplant la brume au loin
se tapirent les dernièrs clandestins

Catherina et l'homme ne sont plus
aujourd'hui et leurs enfants non plus

De cette zone ne reste plus rien
Ne plus envisager de lointain



ELISABETH VAURY

Rating:
  • Currently 0/5 stars.

Views: 49

Comment

You need to be a member of Brooklyn Art Project to add comments!

Join Brooklyn Art Project

bap-becomeone

Latest Activity

THiNKTaNK posted a blog post
10 hours ago
Mistah Wilson posted a blog post
yesterday
Agora Gallery posted an event
Thumbnail

Fall Equinox at Agora Gallery

September 17, 2019 at 11am to October 8, 2019 at 6pm
Tuesday
THiNKTaNK posted blog posts
Sunday

© 2019   Created by Brooklyn Art Project.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service